Date 

Septembre 2020

Exposition

Shadok

Musée d'art moderne et Contemporain de Strasbourg

Crédit photo

Jésus S.Baptista 

Ossiann Roux

Philippe Zappadu

Résidence

Musée d'art moderne et Contemporain de Strasbourg

Créateur concepteur

Benjamin Cotten 

Philippe Zappadu 

Dorian Spiess pour la composition sonore et les voix offs

Partenaires

Musée d'art moderne et Contemporain de Strasbourg

Insitu lab

Habile bill pour l’électronique et l'accompagnement de production.

Sifferlin pour la découpe numérique de la menuiserie.

 

Jmb metal pour les piétement inox.

Mobilier - Kandinsky au bout des doigts

Comment utiliser la conception inclusive, par le prisme du non-voyant, pour expliquer l’art abstrait selon Kandinsky au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg ?


Financé par les musées de la ville de Strasbourg et exposé au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg, notre dispositif de médiation prend pour point de départ une étude de la perception avec des personnes aveugles et malvoyantes et des textes théoriques du précurseur de la peinture abstraite : Wassily Kandinsky. Cette étude nous a permis, entre autres, de rechercher des moyens de traduction de l’image en une expérience polysensorielle.

 

Le travail de traduction se base sur les théories de Kandinsky. La correspondance entre forme, couleur, position sur le plateau et nombre crée une mélodie qui change selon la manipulation du visiteur.

La démarche est née de l’union de deux designers, Philippe Zappadu et Benjamin Cotten, revendiquant l’erreur, l’inattendu et l’humain comme source d’innovation dans le processus de création. Derrière chaque projet  se cachent des rencontres prévues et imprévues, des tests, des erreurs, des échanges, des trouvailles inopinées, amenant à chaque fois de nouvelles perceptions. Parce que chaque personne est unique, nous avons comme postulat de concevoir des projets à destination de tous, à partir de particularités liées à un public spécifique.

Texte d'intention :

Au début du XXe siècle, en renonçant à une représentation fidèle de la réalité, Vassily Kandinsky cherche à faire correspondre les couleurs, les formes et les sons selon un principe appelé synesthésie.
Kandinsky du bout des doigts est un dispositif de médiation qui propose d’expérimenter cette synesthésie par la manipulation et la mise en espace d’objets. Au-delà de la vue, les sens du toucher et de l’ouïe sont mis en action.
Les concepteurs ont consulté des personnes non-voyantes pour développer ce dispositif de médiation inclusive pour tous les publics.
Chacun des ateliers rend perceptible par une interprétation musicale les émotions ou les résonances intérieures, que peuvent exprimer la couleur, la forme de chaque élément et leur composition à partir du manifeste de Kandinsky,
Du spirituel dans l’art et dans la peinture en particulier de 1912. Ces compositions sont une interprétation contemporaine du dodécaphonisme d’Arnold Schönberg, ami de Kandinsky.

Philippe Zappadu 

0623405761

zappadu.p@gmail.com

Siège social:

1 rue du four banal 57100 Thionville

Mentions légales

Designer, ébéniste, agenceur.